Actualités du Dr SMARRITO
Comprendre le lifting cervico-facial

La décision de faire un lifting cervico-facial peut arriver à tout âge dès les premiers signes de vieillissement

Généralement, c’est plutôt autour de la cinquantaine que le lifting prend sa place et qu’il représente la véritable solution pour le chirurgien pour ralentir le vieillissement mais aussi pour restaurer un ovale du visage.

A l’heure actuelle, nous pouvons nous poser la question si le lifting cervico-facial a toujours sa place avec l’avènement des machines pour retendre la peau, l’utilisation des fils tenseurs et des fillers volumateurs.

La réponse est oui bien sûr car le lifting a évolué au fil du temps. Il est plus léger, démonstratif mais discret, et surtout, il ne s’agit plus de tirer la peau mais bien de remettre en place l’anatomie qui a glissé : l’anatomie squelettique, l’anatomie musculaire mais aussi l’anatomie graisseuse.

Aujourd’hui, aucune machine, aucun fil tenseur ou une injection d’acide hyaluronique ne peut corriger en un seul temps l’ensemble de ces points. Seul le lifting a cette action.

L’opération consiste à retendre les muscles, véritables hamacs du soutien de l’ovale du visage, remettre en place la structure anatomique qui inexorablement glisse vers le bas, et surtout enlever très peu de peau tout en restaurant les volumes grâce à un lipofilling à injection graisseuse.

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale. Dans certains cas, nous pouvons réaliser un mini-lifting sous anesthésie locale dont l’efficacité est plus de l’ordre de sept ans que de dix ans mais qui correspond parfaitement à la demande des femmes plus jeunes, dès la quarantaine.

En fonction du type de lifting, les suites durent de dix à quinze jours et l’amélioration est stable dans le temps et se voit quasiment immédiatement sur le cou, sur la bajoue, la diminution des sillons mais aussi sur l’aspect général du visage, plus reposé, plus repulpé et parfois même plus joyeux.

Nous restons à votre entière disposition pour plus d’informations sur le site www.drsmarrito.com